iBibliothèque - accueil
D'abord paru sous le titre de Memnon, histoire orientale, le texte Zadig ou la Destinée est publié en 1747. C'est l'un des premiers contes philosophiques de Voltaire, qui le présente dans son « Épître dédicatoire de Zadig à la Sultane Sheraa » comme un ouvrage « curieux, amusant, moral, philosophique, digne de plaire à ceux qui haïssent les romans ».
Dans Zadig, l'action se déroule dans un univers oriental de fantaisie. La mode de l'Orient a été lancée par la traduction des Mille et Une Nuits effectuée par Antoine Galland en 1704, qui suscite un engouement considérable.
Ce conte philosophique est d'abord une méditation de Voltaire sur sa vie de courtisan à Versailles entre 1744 et 1747. Il en profite pour régler ses comptes avec ses contemporains. Le mode satirique, dans lequel il excelle, lui permet de dénoncer les mœurs et les institutions de cette période. Mais Zadig est aussi une œuvre initiatique abordant les thèmes de la recherche de la vérité et de la quête du bonheur, chers aux philosophes des Lumières.