iBibliothèque - accueil

Le conte philosophique, genre voltairien par excellence

Le conte philosophique est un genre très en vogue au xviiie siècle. Il consiste généralement en de courts récits décrivant un univers oriental de fantaisie. Comme dans les célèbres Lettres persanes (1721) de Montesquieu, le décor et les personnages orientaux permettent de détourner la censure, très vive à l'époque. D'ailleurs, c'est pour éviter les tracasseries policières que Voltaire a édité une grande partie de ses œuvres en Hollande, l'un des rares pays européens à jouir à cette époque d'une certaine liberté d'expression.
Chez Voltaire, le conte philosophique est un genre qui procède d'une subtile alchimie, mêlant l'imaginaire au rationnel. L'histoire est un prétexte à la réflexion philosophique et à la critique sociale ou politique. C'est une arme de contestation et de dénonciation qui lui permet de commenter l'actualité de son époque et de transmettre ses réflexions philosophiques.
Le critique littéraire Émile Faguet affirme : « Un roman de Voltaire, c'est une idée de Voltaire se promenant à travers des aventures divertissantes destinées à lui servir d'illustration et de preuves. »