iBibliothèque - accueil
Si Tailleur pour dames – créé en 1886 – remporte un vif succès, Feydeau connaît plusieurs années difficiles entre 1887 et 1892 : ses différentes comédies se soldent par des échecs. Ce n'est qu'en 1892 que trois pièces – Monsieur chasse, Champignol malgré lui et Le Système Ribadier – imposent le jeune auteur sur la scène du théâtre comique français, et lancent enfin sa carrière. C'est dans ce contexte qu'est créé Un fil à la patte. Ce vaudeville en trois actes met en scène un ballet de personnages autour de la chanteuse Lucette Gautier. Bois-d'Enghien – son ami – vient de renouer avec elle quand s'ouvre le rideau, mais pour mieux la quitter puisqu'il doit le soir même signer son contrat de mariage avec la jeune Viviane. Les mensonges en cascade que prodigue le jeune homme aux un(e)s et aux autres pour tenter de se débarrasser de ce « fil à la patte » le conduisent fatalement à se faire piéger, tout en suscitant l'hilarité du public. Celle-ci culmine lorsqu'au dernier acte, toute une noce défile devant le jeune homme coincé sur son palier en caleçon. La pièce est jouée pour la première fois le 9 janvier 1894 au théâtre du Palais-Royal, et connaît immédiatement un très grand succès. Elle fait toujours partie des pièces les plus jouées de Feydeau et a connu plusieurs adaptations cinématographiques dont la dernière, de Michel Deville, date de 2005.