iBibliothèque - accueil

Rivalité avec Racine

La vieillesse de Corneille est assombrie par la gloire montante de Racine, la rivalité qui oppose les deux dramaturges tournant plutôt à l'avantage du second. Celle-ci ne s'affirme jamais aussi nettement qu'avec la création à une semaine d'intervalle des deux tragédies retraçant l'amour impossible de Titus et de Bérénice. Le public et la postérité exprimeront leur préférence pour la tragédie de Racine, dont l'action réduite au minimum laisse entièrement place au lyrisme.
Page de titre de Tite et Bérénice paru en 1671.
Page de titre de Tite et Bérénice paru en 1671.
© Gallica.