iBibliothèque - accueil
Mateo Falcone est publié pour la première fois dans la Revue de Paris le 3 mai 1829, avant de figurer dans le premier recueil de nouvelles intitulé Mosaïque qui paraît en 1833. Antérieur de dix ans au voyage que Mérimée effectuera en Corse, les sources en sont nécessairement livresques et l'on connaît plusieurs ouvrages qui ont pu inspirer cette histoire à son auteur, du Voyage en Corse de l'abbé Gaudin qui date de 1787 à ceux, plus récents, de Benson (Sketches of Corsica, 1825) ou de Renucci (Novelle storiche Corse, 1827). Un article de la Revue trimestrielle de juillet 1838 est plus directement en rapport avec le sujet de Mateo Falcone, puisqu'il relate l'exécution par sa famille d'un berger qui a trahi les lois de l'hospitalité. Le coup de génie du romancier, dramaturge dans ce cas, est d'avoir fait du coupable un enfant et de son implacable juge et bourreau son propre père.