iBibliothèque - accueil
C'est en juin 1732 que Marivaux fait jouer par les Comédiens-Français Les Serments indiscrets. Cette comédie, en cinq actes cette fois, renoue avec le thème de La Surprise de l'amour. Deux jeunes gens, Lucile et Damis, a priori opposés au mariage mais destinés l'un à l'autre par leurs pères, se promettent imprudemment au début de la pièce de ne pas s'épouser. Cependant, à la différence des personnages des deux Surprise de l'amour, ils s'aperçoivent bien vite de l'amour qu'ils ressentent l'un pour l'autre, mais se refusent à l'avouer à cause de leurs « serments indiscrets ». La première de la pièce rencontre un échec cuisant, le public appréciant peu la longueur de ses cinq actes et le raffinement excessif de ses joutes verbales. Si les représentations qui suivent sont mieux accueillies, la comédie ne tient pas longtemps l'affiche.