iBibliothèque - accueil
Le Tour du monde en 80 jours est le dixième roman de la série des Voyages extraordinaires. Pour l'écrire, Jules Verne se serait inspiré de La Semaine des trois dimanches d'Edgar Allan Poe.
Le roman paraît en 1872 dans le journal Le Temps, dont il stimule les ventes. Une année plus tard, il est publié en édition brochée chez Hetzel et obtient un succès considérable. C'est le best-seller de Jules Verne : 108 000 exemplaires sont vendus de son vivant.
Le Tour du monde en 80 jours est adapté au théâtre – première vocation de Jules Verne. En 1875, une pièce à grand spectacle est mise en scène, en collaboration avec Adolphe Dennery, au théâtre de la porte Saint-Martin, puis au théâtre du Châtelet.
Au-delà des péripéties liées au pari tenu par un gentleman anglais – Phileas Fogg – face à ses collègues d'un club londonien, Le Tour du monde en 80 jours est le témoin de l'engouement d'une époque pour la révolution des transports, qui bouleverse alors le monde. La seconde moitié du xixe siècle voit en effet le triomphe de l'industrie et le développement fulgurant des moyens de transport modernes : canal de Suez (inauguré en 1869), lignes de chemins de fer, bateaux à vapeur…
Le Tour du monde en 80 jours reste, aujourd'hui encore, le roman français le plus traduit dans le monde.