iBibliothèque - accueil
Le cadre de L’Ensorcelée est la Normandie. L’action se situe d’abord à l’époque de la Chouannerie, la lutte des paysans du Cotentin contre la République pour garder leurs prêtres. L’abbé de la Croix-Jugan participe à la guérilla. Après une bataille perdue contre les troupes républicaines, il tente de se suicider en se tirant un coup de fusil dans le visage. Il survit, est recueilli et soigné mais reste horriblement défiguré. Quelque années plus tard, les églises étant rouvertes, il apparaît dans l’église de Blanchelande fréquentée par Jeanne de Feuardent, une aristocrate devenue Le Hardouey depuis son mariage avec un paysan enrichi sous la Révolution. Malgré l’extrême disgrâce physique du prêtre, elle tombe amoureuse de lui : c’est elle, « l’ensorcelée ».