iBibliothèque - accueil
En 1885 est publié Bel-Ami, d'abord en feuilleton dans le Gil Blas, puis en volume chez l'éditeur Havard. Avec cet ouvrage, Maupassant décide de persister dans la voie romanesque. Son objectif est de produire un roman ayant une pagination beaucoup plus importante que celle d'Une vie, mais en réduisant considérablement son temps d'écriture. Pari réussi : Bel-Ami est achevé en sept mois, et est remarquable par sa limpidité et sa clarté. À l'inverse du premier roman, l'univers de Bel-Ami met à distance la Normandie natale qui n'apparaît qu'au titre de souvenir nostalgique.
Bel-Ami est l'une des œuvres les plus abouties de Maupassant, celle aussi qui a suscité de nombreuses critiques, aussi bien d'admiration que de rejet. Mais le succès est au rendez-vous : 4 mois suffiront pour épuiser les 37 éditions de ce deuxième roman.
Après Bel-Ami, Maupassant écrira encore quatre romans, mais plus petits : Mont-Oriol (1887), Pierre et Jean (1888), Fort comme la mort (1889) et Notre cœur (1890).